Ray Wylie Hubbard « The Ruffian’s Misfortune »

La débauche du ruffian

RWH

Après 3 ans d’un silence presque pesant, RAY WYLIE HUBBARD, influent d’une certaine americana progressive, sort à 68 ans son 16e opus « The Ruffian’s Misfortune » !
C’est certainement le plus serré de tous ses disques, à peine 34mn pour 10 titres, mais on s’en suffira d’autant que ce sera aussi le 1er à sortir aussi en vinyle. Le barde donne un nouveau coup de pied dans la poussière du Texas, où il vit, pour offrir de nouvelles histoires rudes, cette fois-ci en compagnie de son jeune fils de 21 ans, Lucas, à la guitare. Le vieux guerrier est toujours en quête de l’aventure, entre chemin rocailleux et eaux boueuses, histoires sans fin et dramatiques, cherchant sa muse depuis déjà 3 CDs, même si au détour pointe encore son admiration pour l’esprit libre de quelques femmes rockers, Chrissie Hynde ou Joan Jett. « Ce disque va aussi loin que je puisse aller, avec une guitare cool et violente à la fois, avec des paroles qui ont beaucoup de poids, chaque piste grondant comme l’eau boueuse sur un lit de racines noueuses, et même un peu d’humour jeté en pâture. La vie est à peu près comme ça». Mais la route est encore longue et l’album mordant !

« The Ruffian’s Misfortune » – Bordello Records
Sortie le 7 avril 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :