The Ghost Wolves « Man, Woman, Beast »

Loup, y-es tu ?

1969143_10203414677155887_9187714641703248478_nLes loups sont entrés dans Austin sous l’apparence d’un couple, Curley et Jonathan Wolf, mari et femme dans la meute. The Ghost Wolves chassent sur les terres d’un delta blues hanté de vaudou et hurle le soir, un chant féroce sur fond de distorsion de guitare et de batterie minimaliste ! Aptes à dévorer de juteuses proies sanglantes de rock, les Loups Fantômes, habillés en Black Keys ou en White Stripes, eux aussi sans basse, viennent de croquer un opus rouge de sang dégoulinant de punk et de blues garage. Ces loups ont du mordant et attention au cri primal du blues !

The Ghost Wolves – « Man, Woman, Beast »
Ploboy Records – 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :